Actualités du domaine Le club Leflaive
FR / EN

01.
BOURGOGNE,
UNE TERRE POUR LE VIN

La Bourgogne, une terre pour le vin

La Bourgogne est une terre destinée au vin par nature. Dans son histoire millénaire, elle a lié intimement l’homme à la vigne en des lieux. À Puligny-Montrachet, au cœur de la Côte de Beaune, la famille Leflaive est établie depuis plus de trois siècles.

- 01

L’essence du terroir

Il est peu de territoires bénis de tant d’histoire et d’une telle géographie. Depuis le Moyen-Âge, la Bourgogne cultive le vin comme nulle autre région. Le savoir-faire des moines a traversé les siècles, évangélisant chaque village d’un vignoble toujours resté à taille humaine. Aujourd’hui, il couvre moins de 30.000 ha, à peine 4% du vignoble français.

A la croisée d’influences climatiques multiples, qui font leur tempérament, les vins de Bourgogne ont acquis une réputation unique : simplement les meilleurs chardonnays et pinots noirs du monde. Ils proviennent d’un lieu précis, une parcelle de vignes souvent de taille modeste : ces fameux climats forment le socle du modèle bourguignon. 

La diversité des vins de Bourgogne se retrouve aussi dans ses 84 appellations, depuis les Grands Crus au sommet de la pyramide jusqu’aux AOC régionales, en passant par les Premiers Crus et les Villages. Plus qu’un classement ou une nomenclature, ce sont des noms qui peuplent l’imaginaire des amateurs : Gevrey-Chambertin, Vougeot, Corton, Meursault… Ou encore, au cœur de la Côte de Beaune, Puligny-Montrachet où la famille Leflaive est établie depuis 1717.

- 02

Une famille à Puligny-Montrachet

La vigne est cultivée à Puligny Montrachet depuis l’époque romaine. Le nom du village est dérivé du latin « Puligniacus ». 


Avant que les premiers Leflaive s’établissent à Puligny-Montrachet en 1717, le village, lié à la culture de la vigne depuis la fin du XIIe siècle, connaît une période de prospérité au XVIIIe siècle avec de nouvelles plantations. À Puligny, les générations de Leflaive exerceront plusieurs métiers, dont celui de tonnelier, et posséderont quelques hectares de vignes dont les raisins sont vendus. Vers la fin du XIXe siècle, la crise du phylloxera détruit la quasi-totalité du vignoble. C’est pourtant dans ces temps troublés, en 1879, que le nom de Montrachet est accolé à celui de Puligny, comme à celui de Chassagne, ancrant définitivement dans les grands vins le destin du village. Une nouvelle histoire peut s’écrire. Joseph Leflaive (1870-1953) crée le domaine et l’inscrit dans le terroir bourguignon. Le terroir dans sa définition brute : l’union d’un lieu et d’un homme. L’histoire de la famille Leflaive est indissociable de la Bourgogne.

Voir plus

Quelle a été votre première relation avec la Bourgogne ?

Je suis l’arrière-petit fils de Joseph Leflaive, créateur du Domaine Leflaive à Puligny. Enfant j’ai passé beaucoup de temps de vacances dans la maison familiale et adulte, j’ai acquis à Puligny ma propre maison avec deux beaux jardins dont je suis très fier. Ma vie personnelle et professionnelle m’ont amené à beaucoup voyager et à vivre en Angleterre, en Turquie, aux Etats-Unis et même en Chine. Puligny-Montrachet a constitué notre havre de paix entre deux voyages et a permis à mes enfants de développer quelques racines dans ce terroir aux mille facettes.

01/03

- 03 -

« La Bourgogne est en moi »

Brice de La Morandière

ASSOCIÉ-GÉRANT DU DOMAINE LEFLAIVE

Qu’est-ce que l’identité bourguignonne ? 

C’est simplement exprimer la beauté et la diversité des climats de Bourgogne. Ces climats m’émerveillent, me surprennent parfois, et m’émeuvent toujours. Au Domaine Leflaive, nous cherchons à susciter et à partager ces émotions, d’appellation en appellation, de millésime en millésime.









02/03

Comment inscrire cette histoire dans le futur du vignoble bourguignon ?

Je suis à la fois le dépositaire d’un travail qui a été fait avec passion par les générations me précédant et je suis aussi un passeur pour les générations suivantes. Je souhaite transmettre nos traditions Bourguignonnes, notre savoir-faire et aussi notre savoir vivre ensemble. Mon objectif est finalement simple car il s’agit de continuer à exprimer les vins Leflaive tels que je les connais depuis mon enfance : une expression minérale, élégante, généreuse de la Bourgogne.




03/03

- 04 -

Domaine Leflaive : la biodynamie, une évidence depuis 25 ans

La Nature, la terre, son environnement sont au cœur d’un système vivant dont l’équilibre est source de vie. Cette conviction profonde a poussé Anne-Claude Leflaive à engager l’ensemble du Domaine dans la biodynamie dès 1996. Cette philosophie est aussi une pratique exigeante et pragmatique qui favorise la vie et l’énergie fondamentale. Elle n’est pas une méthode de lutte, contre les maladies cryptogamiques par exemple, mais elle maintient les parasites à un niveau acceptable. La santé de la vigne s’en trouve renforcée. Les vins eux-mêmes gagnent en équilibre, en finesse et en élégance. Brice de La Morandière, gérant familial depuis 2015, poursuit le développement du domaine dans le respect de cette philosophie et de cette éthique.

Voir plus